INSPIRATIONS

29. mai, 2017

Ce matin, couchée dans mon lit, je fixais le plafond, bien réveillée. C'était la fête à mon père aujourd'hui.

Un moment passa et je me disais je fais quoi ? Je choisis quoi ?

Je lui rendre hommage ? Je parle de lui aujourd'hui comme s'il était toujours là ? Je me disais , cela fait 4 ans... que je lui ai pas parlé. Plus que le temps avance et moins que j'aime sa fête parce que je m'ennuie de plus en plus...

Je l'aimais mon père, il était important pour moi. Il n'est plus là.

Malgré ses défauts, il me comprenait, pas mal plus que bien du monde! Avec toutes mes idées et mes projets il me trouvait belle et inspirante... Il m'aimait pour moi.

Voilà déjà 4 ans nous étions à l'hopital, on venait de nous annoncer, deux jours avant sa dernière fête, que mon père allait mourir d'ici quelques jours ... Quelques jours???? C'est bien trop rapide pour dire au revoir. Courageux et fort comme un papa : il est resté 2 mois avec nous, mais n'est jamais retourné chez lui.

Ses 3 filles, on s'est occupées de lui, de ses choses, nous avons organisés ses funérailles avec lui, nous lui avons apporté son journal à tous les jours. Nous sommes restées proche de lui et de nous. Une vrai meute. Pour notre Papa!

Je l'aime de moins en moins... sa fête, car je me souviens combien c'était agréable de l'avoir avec nous. Aujourd'hui me rappelle le moment voilà 4 ans où sa présence est devenue comptée, je me souviens à quel point que je ne voulais pas qu'il parte, parce qu'il me comprenait lui! Qui allait maintenant me comprendre, avec qui aurais-je des discussions comme nous avions ?

J'ai pas tant de journées où je me réveille et que je regare le plafond... longtemps, pour ressentir ce que je vis... Ce matin je l'ai fait... Longtemps, cela a semblé une éternité. 

Je dois m'y faire me suis dis-je : il est parti, je l'ai vu partir, je lui tenait la main ...jusqu'à la fin... En regardant le plafond, je me souvenais que j'avais ressenti dans la chambre une magnifique énergie d'amour qui venait pas de moi, ni de lui mais de la pièce. Il prenait son dernier souffle, je lui répétais :  papa, tu as beaucoup d'amis en haut parce que je les sens tous, ils viennent te chercher pour ne pas que tu te perdes en chemin, suis-les! Je laissais aller mon père avec un amour inconditionnel, je voulais qu'il soit bien!

Ce matin toujours en fixant le plafond, je me rendais compte que cette énergie existe vraiment, je sais que je l'ai sentie. C'était magnifique. Je comprends qu'il est bien où il est. Mais, comme une enfant, j'aimerais avoir ce que je veux et qu'il me parle, qu'il me guide, qu'il écoute mes idées avec son sourire rempli de fierté, il me gonflerait de courage pour la suite de ma vie... maudit que j'aimerais cela. Mais je comprends qu'il y a plus grand que moi, et que ceci est mon chemin.

-Papa, parles moi donc!

Et je fixais encore le plafond... blanc, haut, rien!

Après un petit bout, j'ai ressentie une émotion c'était de la Gratitude, j'avais de la gratitude pour qui je suis, pour les expériences que la vie me/m'a fait vivre... Je me suis dites, non! Tu n'as pas le droit de te sentir ainsi, tu te lèves et tu vas aller passer une belle journée et réussir cette journée car la vie est courte. Il ne devrait pas avoir une journée peu importe les épreuves ou les sentiments qui feraient qu'on passe à côté du bonheur !!! Je me suis dites cette journée ne sera pas gaspillée. 

Tout d'un coup on dirait que quelqu'un me répondait et j'écoutais : Allez lève-toi et va t'amuser maudite chanceuse!!!

J'ai regardé le plafond et j'ai dit à mon père dans un mumure et une larme : Ok papa, j'y vais, tu as raison :) Et parce qu'il était là tout d'un coup j'en ai profité pour lui demander : en passant papa, veille sur mes rêves, parce que toi tu me connais et me comprends, tu es dans une position superbe pour m'aider!!

Ah oui et papa, Bonne fête, passe une belle journée toi aussi, je t'aime.

Cheers xxx

29. mai, 2017

En vacances!!

Moi je m'en venais me reposer - pour réfléchir - sur pleins de choses... avant d'arriver, en préparant mes valises c'est ce que je me disais, je vais RÉFLÉCHIR... Citation de fille stressée de la vie lol!

Et, surprise, je réfléchie pas du tout... ben je réfléchie pas à quoi je voulais réfléchir...

Je réalise que je continue simplement à vivre ma magnifique vie comme je la vie toujours, comme je suis toujours, profitant de la vie...J'ai fait des rencontres superbes. Je ris à en pleurer et la vie est belle.

Le but de mon texte est : tu sais desfois tu veux performer, être en contrôle, savoir ce qui s'en vient demain, prévoir, pourvoir, être dans l'action, être bonne... et : RÉFLÉCHIR POUR LA SUITE DES CHOSES...Se préparer pour performer, être en contrôle, savoir , prévoir, pourvoir bla bla bla.

Mais ce matin, couchée sur la plage je me disais et si ce n'était pas le bon chemin?

Si le bon chemin était de simplement laisser la lumière de la vie faire son chemin? De s'en foutre! 

Je veux dire que si c'était juste être heureux avec ce que l'on a. Si c'était d'avoir la conviction que ce que l'on désire va arriver pour sûr, que la vie s'occupe de nos rêves si on y croit vraiment. Que nous sommes tous protégés de la sorte et que l'espace temps n'est pas le même pour tous. Et que si nous avions cette conviction ? La vie mettrait-elle TOUT sur notre chemin pour que les CHOSES auxquels on pense seront là bien avant qu'on aie à penser d'y penser???

J'étais couchée sur la plage ce matin et c'est à cela que je me disais, faque finalement... Je réfléchissais pareille et non je m'en sortirai jamais de mon hyper activité cérébrale mais j'étais bien contente de ma réflexion du moment, je souriais! Car je trouvais que je faisais bien du sens toute seule sous les palmiers! 

Maintenant, voilà que j'ai compris, pis je dois être toute seule à me comprendre mais je m'en fou , je suis en vacances. Il reste à rester concentrer, zen et courageuse pour arriver à MON lâcher prise qui m'appartient, à faire confiance et comprendre que ce qui s'en vient est extraordinaire, que ce que je vis présentement est parfait et ce que j'ai vécue avant était nécessaire :)

Cheers! xxx

29. mai, 2017

C'est la fête des mamans demain.

Et c'est la première fois que je prend le micro à ce sujet. Il est grand temps! Et j'ai vraiment envie d'en parler...

Je n'ai pas de Blog perso ou d'endroit ou je peux m'exprimer alors je prend ce moyen : Facebook, tu seras mon coming out!!

Demain annonce une journée magnifique, merveilleuse, empreint d'amour et de célébration envers les êtres (femmes) qui sont responsables de la création... Oui !Oui ! Je crois que toutes les mamans de ce monde sont responsables de la création....car sans elles, et sans leur fertilité, leur lieu-ventre, sans leur coeur aimant ... il n'aurait pas grand monde sur terre!!! Sans la maman, la femme qui porte l'enfant... le monde serait inexistant. Pensez-y!

Mon coming out ? :

Je me rappelle voilà 10 ans, aller à l'épicerie, croiser mes ami(e)s et me faire dire ; dépêche-toi, tu t'en viens vieille, fait des enfants ! Ce que mes ami(e)s savaient pas à ce moment c'est que j'avais déjà 8 fausses couches à mon actif. La honte ... me taisait et je répondais avec un sourire : ça s'en vient!!! On travaille là dessus!!! Croyez-moi que je voulais crier au meurtre, mais je continuais à sourire en répondant. Je me souviens à quel point durant ce temps: je vivais l'enfer!!

Aujourd'hui : Mon expérience m'a démontré que quand je parle de cette condition qui est l'infertilité.... mon dieu que cela rend le monde inconfortable!! Et c'est pour cela que je prend le micro ce soir à la veille de la fête des mères! Il est temps que je parle pour moi et pour les autres comme moi.

Au travers les années j'ai appris à vivre avec-sans ce rêve. Je l'ai remplacé par d'autres qui me donnaient la vibration d'ETRE. J'ai aussi appris à apprécier : ma santé , ma vie, ma personne, mes ami(e)s, ma gentillesse, et surtout de me rendre compte que j'avais moi-même gagné à loterie de la vie!!! Je ne peux donner la vie mais moi, je suis en vie, je suis en santé et que j'ai tout pour être heureuse... même sans enfants.... Quand j'ai pu réaliser ce trésor j'ai appris à vivre sans enfants...

Demain chères mamans, je vous souhaite une magnifique journée remplie de bonheur, chanceuses :)!!! ... cette petite main qui tient la vôtre prenez-en soin et souriez car vous avez doublement gagnées :)

Et je tiens à souhaiter une journée remplie de prise de conscience de toutes les belles choses que la vie apporte à celles qui ont tant essayées comme moi mais que pour nous c'est autre chose. Soyez heureuses, donnez à ceux dans le besoin... Lâchez prise.

Voilà c'était mon coming out, je suis zen!

BIG HUG et passez une excellente journée demain que vous soyez infertiles ou mamans :))

xxx

 

 
21. déc., 2015

Cela fait longtemps que j'ai eu cette idée de texte à écrire. En fait, je l'ai eu à la fin d'une grosse journée de travail, en entrant dans la Place des Arts, je me dirigais vers le stationnement pour récupérer ma voiture.

Je regardais tous les gens qui se dépêchaient de rentrer à la maison et la plupart regardaient à terre ou sur les cellulaires... Mais personne ne se regardait vraiment.

J'ai ensuite pensé au week-end précédant où ma mère venaient de nous annoncer qu'elle ne viendrait pas à Noël chez ma soeur...sa raison ? Moi! Parce qu'elle ne me voyait pas assez... Du moins c'est ce qu'elle avait dit à ma soeur... À moi,  dernièrement chaque fois que je voulais faire de quoi avec elle, elle me répondait : Non, cela ne me tente pas! Je me disais...câline que j'aimerais avoir une meilleure relation avec ma mère.

Après j'ai pensé à quel point je travaillais fort, je passais mes journées à écouter mes clients me dire que ceci n'est pas correct, qu'ils aimeraient plus cela moins de ceci... plus plus plus... J'étais fatiguée... Je me disais ... j'aimerais être mieux dans mon travail, plus respectée et moins stressée.

Après j'ai pensé à mon père, car c'est mon troisième Noël sans lui. Je m'ennuie tellement de lui. De sa douceur avec moi..Mais je crois qu'il est bien où il est et penser cela me rassure.

J'ai alors eu une pensée pour Louis-François, mon collègue de bureau. On nous avait annoncé aujourd'hui qu'il avait perdue la vie durant son voyage au Costa Rica en se baignant, devant sa famille... Il venait de quitter l'entreprise pour se lancer en affaires. Il était en voyage pour marquer la fin de son travail avec nous et le début de sa nouvelle vie. Il avait une fille de 5 ans!

En pensant à tous ceci : avoir une mère qui me manipulait, à mon travail qui me vidait, à mon père dont je m'ennuyait et à Louis-François... je continuais de regarder les gens marcher et j'avais juste envie de faire pause, faire une pause pour tous. J'aurais aimé qu'en une seconde les gens comprennes qu'il faut profiter de l'humain et de sa beauté. Leur faire comprendre que faut se regarder, se saluer, s'aimer, se sourire, et se permettre ce geste tellement facile et qui peut desfois vraiment améliorer la journée de quelqu'un qui en a de besoin, peut-être de moi aujourdhui, j'en avais de besoin d'un sourire gratuit, que quelqu'un me fasses rire un peu. Je le fait toujours pour les autres... c'était mon tour aujourd'hui. Aujourd'hui je voulais de la magie!  En fait, j'avais envie que tous croient encore au Père Noël , que la lumière et l'excitation qu'on avait tous lorsqu'on allait demander nos cadeaux, en écrivant cette lettre à HOH OHO !!! Que cette lumièere dans le regard revienne  partout et que l'on se la partage... HUMMM ! Ce serait bon non?

C'est quand qu'on arrête de croire au Père Noël ? À quel moment perdons-nous cette certitude que le Père Noël ou la Vie peut nous gâter? À quel moment est-ce qu'on décide que c'est fini, que la vie ne contient pas cette magie? C'est quand que nous avons arrêté de nous regarder et de nous sourire juste parce qu'on a plus de temps et que cela nous tente plus ???? Voyons ? Pourquoi qu'on regarde plus personne, qu'on est plus poli, qu'on fonce dans les gens, qu'on veut du mal??

Je trouvais cela triste, et j'espère qu'après avoir lu mon texte, vous trouverez le courage de serrer votre téléphone intelligent, vos écouteurs et de regarder les gens .. Saluez les si cela vous tente... si vous sentez qu'il y en a un qui semble en avoir de besoin. Pas besoin de donner une thérapie, juste un sourire. Allons!!  Regardons-nous un peu plus et croyons donc encore au Père Noël et à sa magie juste parce que cela nous fait sentir bien et que c'est contagieux.

Et...Si vous décidez de croire encore Au Père Noël... à cette magie, à cette bonté et ce bonheur... Qui sait ? La vie vous/nous apportera peut-être plus de cadeaux l'an prochain sous le sapin ???? Si c'est contagieux?? On en fera une belle chaîne, et votre sourire, rapidement, quelqu'un vous le rendra parce que c'est comme cela qu'on devient heureux!

Cheers 

xxx

 

Cheers xx